Aller au contenu

Code de déontologie

Ethique et déontologie

Engagement

Je m’engage à apporter un soutien inconditionnel à mes clients, à respecter leurs demandes et leurs besoins. Je les aide à se fixer des objectifs motivants et épanouissants et à donner le meilleur d’eux-mêmes. Je les accompagne dans la mise en œuvre des moyens les plus rapides et les plus efficaces qui leur permettront d’atteindre leurs objectifs.

Compétence

Je confirme avoir effectué et validé ma formation de coach professionnelle à l’Institut de Coaching International de Genève. Je me tiens au courant des développements réguliers propres à ma profession et m’inscris dans une dynamique continue d’évolution professionnelle.

Supervision

J’ai recours à la supervision par un pair qui me permet de faire le point sur ma pratique et de continuer à progresser dans celle-ci en vue de fournir les services de la meilleure qualité possible à mes clients.

Contrat

Dès le début d’une relation de coaching, je conviens, par écrit, d’un contrat clair avec mes clients. Les conditions de cet accord incluent la nature du service proposé, les limites et les responsabilités de chacun. Il précise également la fréquence et la durée des entretiens, la façon dont ils se dérouleront ainsi que le montant des honoraires.

Confidentialité

Je suis soumise au secret professionnel et j’assure un niveau de confidentialité strict pour l’ensemble des données de mes clients.

Protection des clients

J’assure que mes interventions servent l’intérêt de mes clients et veille à agir avec un haut niveau d’intégrité et de fiabilité pendant toute la durée de la relation de coaching. Si je n’ai pas la compétence à intervenir dans le domaine pour lequel je suis consultée, j’oriente mon client vers un professionnel compétent. En aucune circonstance, je ne mets à profit la situation de coaching pour en tirer des avantages non contractuels. Si, au cours du coaching, je constate d’importantes divergences ne me permettant plus de fonctionner suivant les termes du contrat, il est de mon obligation éthique d’y mettre fin en expliquant clairement les raisons de ma décision. Dans la mesure du possible, je veillerai à proposer d’autres options à mon client.